Loading...
Projet Toliara Sands 2017-11-21T12:42:49+00:00

Le projet est situé entre Toliara et Morombe, dans le sud-ouest de Madagascar.

Projet Toliara Sands

World Titane Holdings est en train de développer un projet de première catégorie appelé Toliara Sands au nord du port de Toliara, dans le sud-ouest de Madagascar. Selon les projections, la mine de Ranobe devrait produire 600 000 tpa d’ilménite et 65 000 tpa de concentré riche en zircon par an pendant ses vingt premières années. Au cours de la première phase de son développement, environ 27% des 884 millions de tonnes de ressources minérales localisées à Ranobe seront exploités.

La teneur globale de MNT à 6,2%, des ressources minérales de Ranobe est élevée par rapport aux standards de l’industrie des sables minéralisés et le plan initial d’exploitation de la mine de Ranobe est axé sur une réserve de minerai à d’une teneur moyenne de 8,2%, l’une des valeurs sur site les plus élevées dans le secteur. En l’absence de mort-terrain et de boues très faibles (< 5%), il est possible de recourir à une exploitation minière à sec simple.

Les minéraux lourds de Ranobe sont principalement composés d’ilménite, constituant environ 90% des produits finaux. Le projet tire également un avantage considérable de la présence de zircon et de rutile dont la valeur est bien plus élevée : les concentrés riches en zircon représentent environ 10% du volume des produits et environ 30% des recettes projetées. Les concentrés riches en ilménite et en zircon peuvent être facilement séparés du minerai en utilisant des équipements standards. De plus, il est possible de tirer profit des infrastructures existantes pour réduire au minimum les investissements en capital.

Une Etude d’Ingénierie technique finale a été réalisée en août 2012 et a confirmé qu’il est possible de monter une exploitation de sables minéralisés à faible niveau d’investissement en immobilisations et à faible niveau de risques techniques par le recours à des technologies ayant fait leurs preuves. Une Etude de faisabilité finale, achevée en juin 2017, a été menée afin d’évaluer la possibilité d’augmenter la production du projet à 12 Mtpa et de mettre à jour les coûts d’exploitation et d’immobilisation.

Les ressources minérales de Ranobe pourraient durer plus de 60 ans au rythme de production prévu, indiquant ainsi une très longue durée de vie du projet de première catégorie Toliara Sands.

Mine de Ranobe

Selon les projections, la mine de Ranobe devrait produire 600 000 tpa d’ilménite et 65 000 tpa de concentré riche en zircon par an pendant ses vingt premières années. Au cours de la première phase de son développement, environ 27% des 884 millions de tonnes de ressources minérales localisées à Ranobe seront exploités.

La teneur globale de MNT à 6,2% des ressources minérales de Ranobe est élevée par rapport aux standards de l’industrie des sables minéralisés et le plan initial de la mine de Ranobe est axé sur une réserve de minerai à une teneur moyenne de 8,2%, l’une des valeurs sur site les plus élevées dans le secteur. En l’absence de mort-terrain et de boues très faibles (< 5%), il est possible de recourir à une exploitation minière à sec simple

Les minéraux lourds de Ranobe sont principalement composés d’ilménite, constituant environ 90% des produits finaux. Le projet tire également un avantage considérable de la présence de zircon et de rutile dont la valeur est bien plus élevée : les concentrés riches en zircon représentent environ 10% du volume des produits et environ 30% des recettes projetées. Les concentrés riches en ilménite et en zircon peuvent être facilement séparés du minerai en utilisant des équipements standards. De plus, il est possible de tirer profit des infrastructures existantes pour réduire au minimum les investissements en capital.

Une Etude d’Ingénierie technique finale a été réalisée en août 2012 et a confirmé qu’il est possible de monter une exploitation de sables minéralisés à faible niveau d’investissement en immobilisations et à faible niveau de risques techniques par le recours à des technologies ayant fait leurs preuves. Dans le concept de départ, il était envisagé de recourir à une exploitation minière et un circuit de traitement simples pour 8 Mt de minerai par an mais le niveau de production a été relevé à 12 Mtpa actuellement.

Des pelleteuses chargeuses (FEL) vont exploiter les zones à minerai du gisement. L’exploitation minière par FEL est caractérisée par un niveau élevé de flexibilité : elle permet de séquencer et d’exploiter sélectivement les parties à forte teneur dans le gisement afin de porter à un niveau maximal les recettes du projet. Le minerai extrait par les FEL alimentera les unités d’exploitation minière et sera pompé vers l’Usine de concentration primaire (UCP) ; le minerai a une faible teneur en boues, moins de 5%, ce qui devrait aider à la concentration de l’alimentation en minerai.
Le concentrateur est équipé de quatre étages de spirales et d’un séparateur de densités, permettant de produire un concentré de minéraux lourds (CML).

Le CML final, qui aura une teneur en minéraux lourds de 92%, sera entreposé en piles avant d’être envoyé à l’Usine de séparation de minéraux (USM). L’USM utilise des équipements conventionnels de séparation de sables minéralisés pour produire des produits finaux constitués d’ilménite primaire, d’ilménite secondaire et d’un concentré non magnétique de valeur contenant du rutile et du zircon.

Le circuit de l’ilménite est une combinaison de séparateurs magnétiques et de rouleau à tension élevée et permet de produire 480 000 tpa de sulfate d’ilménite et 120 000 tpa de chlorure d’ilménite, tous commercialisables. Le circuit non magnétique recourt à des procédés de séparation gravitaire (spirales) et de séparation magnétique et permet de produire 65 000 tpa de concentrés riches en zircon et en rutile commercialisables. Tous les produits seront transportés sur la voie de desserte d’une longueur prévisionnelle de 55 kms allant du site minier vers les installations de chargement en vrac situées au nord de la ville et du port actuel de Toliara.

Les produits d’ilménite seront chargés en vrac à travers une jetée dédiée à l’exportation en vrac qui sera construite dans le cadre de ce projet. Les concentrés de zircon et de rutile seront chargés dans des conteneurs à l’export à partir du port actuel de Toliara. La jetée dédiée que le projet propose de construire sera suffisamment profonde pour accueillir des navires de grande taille allant des Handymax aux Supramax.

La mine de Ranobe est un projet solide dont la marge d’exploitation sera élevée et les investissements en immobilisations relativement faibles par rapport à des projets de sable minéralisés de taille similaire.